Communiqué de l'Assemblée Générale de l'AEM sur la crise économique

General November 20, 2008


La crise financière mondiale est, à sa racine, une preuve de ce qui arrive lorsque trop sont captifs de l'avidité et mettent leur foi, leur sécurité et leurs aspirations futures à un système animé par la maximisation de la richesse. Beaucoup se sentent trahis, et ce de manière légitime.

Tandis que nous espérons que les conséquences douloureuses de la crise financière seront diminuées, notre inquiétude est que son impact continuera à se répandre dans plus de régions et d'économies du monde. Nous reconnaissons que cette crise économique aura l'impact le plus douloureux sur les pauvres, qui sont les plus vulnérables.

Nous réaffirmons notre foi en Dieu et reconnaissons qu'Il a le contrôle. Nous nous repentons des fois où nous avons placé notre confiance en l'argent, les institutions et les personnes, au lieu de Dieu. Notre sécurité n'est pas dans les choses de ce monde.

Nous prions que Dieu honore ces tentatives de répondre à la crise financière. Nous appelons les gouvernements, les institutions et les individus à honorer leurs engagements et, en particulier, à oeuvrer pour limiter l'impact de la crise sur les plus vulnérables.

Cette crise demande à ce que nous nous mettions tous en tant que communauté, à prier les uns pour les autres, à prendre soin de ceux qui sont dans le besoin, et à former un bon esprit de service dans nos sphères d'influence.

Nous encourageons les évangéliques à montrer un vrai leadership en ayant soin des pauvres, en appelant aux réformes nécessaires pour répondre à la crise et les pratiques qui ont causé cette dernière, et d'être prophétiques en défiant les structures et les pratiques qui sont incompatibles avec le bon service des ressources confiées à chacun d'entre nous. Nous devons vivre simplement et être généreux.

Que Dieu nous donne de la sâgesse.