Défi Michée - Réflexion et Prière - vendredi 18 juillet 2008

Prayer July 18, 2008


Nous espérons que ce mail hebdomadaire vous aidera à nourrir votre prière et votre réflexion !

Les textes que nous vous proposons en pièces attachées sont là pour stimuler votre réflexion. Nous croyons qu'ils sont pertinents dans la perspective du Défi Michée. Néanmoins, les opinions qu'ils expriment n'engagent que leurs auteurs.

Méditation

«Si les Zambiens travaillent comme des forcenés, pourquoi la pauvreté est-elle monnaie courante en particulier dans les communautés où l'on travaille matin, midi et soir?" demande Laurent Temfwe du Défi Michée Zambie, une réflexion sur un récent article dans le journal national et une chanson par un musicien zambien.

L'une des raisons qu'il mentionne est l'absence de planification à long terme: « la majeure de notre population travaille pour avoir à manger le soir ».

En Genèse 41: 25-38, nous lisons l'interprétation du rêve de Pharaon par Joseph et sa recommandation à être de bons intendants des ressources dans les années d'abondance afin de se préparer pour les années de famine.

Prière

Prions pour :

o L’équipe du Défi Michée qui participe à l’organisation de cette manifestation et conduit des sessions sur la pauvreté dans le monde lors de la prochaine Conférence de Lambeth.

Pour plus d’informations ou participer à la marche virtuelle, cliquez ici.


Quelques statistiques à méditer

Dans votre temps de prière et de réflexion, vous pourriez prendre un moment pour réfléchir silencieusement aux statistiques que nous incluons chaque semaine. Nous espérons que ces statistiques, qui concernent les Objectifs du Millénaire pour le Développement, vous seront utiles pour préparer des présentations du Défi Michée.

Objectif 2: Assurer l'accès à l'enseignement primaire pour tous les enfants
Objectif 3 : Veiller à ce que d'ici à 2015 tous les enfants, garçons et filles, seront en mesure d'achever un cycle complet d'études primaires

"Le taux de scolarisation primaire est passé de 647 millions à 688 millions dans le monde entre 1999 et 2005, soit une hausse de 36% en Afrique sub-saharienne et 22% en Asie du Sud et l'Asie de l'Ouest. En conséquence, le nombre d'enfants non scolarisés a diminué, avec un rythme de baisse particulièrement marquée après 2002 ".

«Le coût de la scolarité reste un obstacle majeur à l'éducation de millions d'enfants et de jeunes en dépit de l'abolition des frais de scolarité pour l’école primaire dans quatorze pays depuis 2000."

"L'attention politique est minime concernant l’analphabétisme qui reste une honte mondiale, ce qui fait qu’un adulte sur cinq (une femme sur quatre) reste aux marges de la société".

« L’aides à l'éducation de base dans les pays à faible revenu a plus que doublé entre 2000 et 2004 mais a diminué de manière significative en 2005".

Source: L'éducation pour tous d'ici à 2015: Allons-nous y arriver ? Rapport mondial de suivi 2008, UNESCO, Juillet 2008

Regine Nagel et la coordination internationale,

Traduction française : Jean Valery Vital-Herne (Haïti), Thierry Seewald (France).

Cet e-mail existe aussi en Anglais et en Espagnol. Si vous (ou quelqu'un que vous connaissez) aimeriez recevoir le texte dans l'une de ces langues, veuillez contacter Régine([email protected]).